Actualités        Agenda        Contacts        Espace presse


Expositions


"Nous courons pour rester à la même place"

Exposition de Julien Nédélec

08/11/2016 - 04/02/2017
Aide à la création DRAC Nouvelle-Aquitaine 2016

Julien Nédélec, "Missing time", 2015 - Collection Kerenidis Pepe

Depuis 2005, l’Artothèque de Pessac invite chaque année un artiste dans le cadre d’une création d’exposition soutenue par la DRAC Nouvelle-Aquitaine. Après Stéphane Couturier, Abdelkader Benchamma, Philippe Fangeaux, Laurent Le Deunff, Cédric Couturier, Laurent Sfar, Joachim Schmid, Detanico & Lain, Pierre Labat et Sébastien Vonier, Hippolyte Hentgen, l’Artothèque a le plaisir d’accueillir Julien Nédélec en 2016.

 

Nous courons pour rester à la même place. Il existe plusieurs façons de comprendre ce paradoxe, cette hypothèse de la Reine rouge dans la formulation de Lewis Carroll (1), et de se le réapproprier. S’adapter, œuvrer, usiner, se dépenser toujours avec sérieux, précision, pour au final, rester toujours au même endroit. Hypothèse de travail méthodologique chez certains ou simple constat accablé chez d’autres. Courons-nous pour rester à la même place, comme si les autres allaient plus vite que nous, même sans courir, et qu’il nous fallait faire davantage pour pouvoir rester seulement à la même place ? Ou courons-nous parce que ce qui compte c’est peut-être moins où l’on est que tout ce que l’on a fait pour rester là, toute cette énergie dépensée à se maintenir à la même place (laquelle, on le présume n’est jamais tout à fait la même, comme les fleuves d’Héraclite) ? Peut-être d’ailleurs, au fond, que la vraie question n’est pas là, elle est : où sommes-nous ? Car pour savoir que l’on est au même endroit, il faut déjà savoir où l’on est. Voir, connaître et reconnaître. Peu importe l’énergie déployée.

 

Sous ce constat, cette injonction, ce programme, peu importe, l’Artothèque de Pessac présente six œuvres de Julien Nédélec, artiste plasticien né en 1982, amateur de paradoxes et de livres, de tentative de « zéro défaut » fait à la main et de poésie contemporaine, de notices techniques, de géographie et des formulations que les aléas permettent. Ces six œuvres sont autant de déclinaisons possibles, probables, imaginables du principe Carrollien. Elles pourraient être à la fois un moyen de courir en restant sur place et la conséquence d’avoir autant couru et d’être sur place. On ne peut subsumer les six œuvres derrière une seule déclinaison possible de la formule de Lewis Carroll, car Julien Nédélec aime multiplier les lectures de son travail, celles prévues, et aussi les autres. Cependant, une chose est sûre il y est question de mesure et de penser celle-ci. D’abord pour ce qu’est la mesure, sa signification et ses limites (Flat earth) ; ensuite ce qui la permet, l’instrument (Jacob, Le temps zéro, Retiens la nuit), avec ses performances et ses archaïsmes. La mesure et l’instrument permettant de savoir, parfois, où l’on est, la distance qui nous sépare, le temps qui nous relie. 

 

Il s’agit aussi de représenter, de faire apparaître l’invisible, ce qui ne peut pas se voir (Missing time), ce que l’on ne pourrait pas voir sans une représentation (Saros). Faisant ainsi apparaître aussi bien l’immense à portée de main que l’inexistant, Julien Nédélec propose une forme de mise en abîme ou d’abstraction totale tout en démontrant que les images, mais aussi leurs représentations sont bien des actes et non pas seulement des objets décoratifs ou des fantasmes (2).

 

Thomas Giraud

 

1  Lewis Carroll – Alice au pays des merveilles – De l’autre coté du miroir

2  Selon la formule de Georges Didi-Huberman.

 

 

 

Plus d’infos sur Julien Nédélec : www.julien-nedelec.net

INFORMATIONS PRATIQUES

Du 08/11/2016 au 04/02/2017

A l'Artothèque

Vernissage mardi 8 novembre à 19h

En présence de l’artiste

Visites commentées gratuites

Tous les samedis à 15h

Tout public - Entrée libre

AUTOUR DE L'EXPOSITION

Rencontre des étudiants de l'EBABX avec Julien Nédélec, le jeudi 3 novembre 2016 à 10h30 à l’Atelier Œil Innocent.

Julien Nédélec rencontre les étudiants de autour de l’exposition Nous courons pour rester à la même place, présentée à l’Artothèque du 8 novembre 2016 au 4 février 2017. En Partenariat avec EBABX - Ecole d'Enseignement Supérieur d'Art de Bordeaux

Atelier RécréO'mur
Samedi 19 novembre 2016, 10h-12h
Atelier ludique et créatif autour de l'exposition de Julien Nédélec destiné aux 5/10 ans (sur adhésion et réservation)


Les arts au mur
2bis, av. Eugène et Marc Dulout

33600 Pessac
05 56 46 38 41

contact@lesartsaumur.com
Mardi - vendredi : 11 h - 18 h
Samedi : 14 h - 18 h
Et sur rendez-vous 

Newsletter mensuelle. Recevez directement sur votre boîte email toute l'actualité de l'Artothèque, mais aussi des artistes de la collection et des lieux de l'art contemporain de la C.U.B. et en Région Aquitaine.